06.25.84.73.63 Je veux être rappelé

Pour Vous Parents !

Retour au blog

QUE FAIRE SI J’APPRÉHENDE LA SÉPARATION ?

Que l’on soit déjà parti en colo durant son enfance ou pas, nous nous faisons tous une représentation particulière de la colonie de vacances. Elle est le plus souvent positive, mais quelques craintes peuvent dominer : mon enfant aura-t-il trop de liberté ? ou pas assez ? saura-t-on s’occuper de lui en cas de souci de santé ? Lorsqu’elles sont nombreuses, ces questions peuvent créer une crainte à l’idée de se séparer de son enfant. Pour autant, ne renoncez pas à l’idée du départ en colo : il convient simplement de nouer un lien de confiance avec Le Clos d’Alice en nous appelant directement.

COMMENT SE PROJETER DANS LE SÉJOUR ?

Les craintes qu’on peut avoir au sujet d’une colonie de vacances viennent souvent d’une méconnaissance de l’organisation d’un séjour. Aussi, dans nos supports de communication, nous mettons tout en oeuvre pour que vous puissiez vous faire une représentation concrète de la vie en colo : photos du centre et des activités, vidéos de séjours dans certains cas, présentation du directeur de la colonie… Vous verrez que dans l’immense majorité des cas, les séjours que nous proposons ont plusieurs années d’existence : c’est le signe de notre maîtrise et de notre sérieux. Vous pouvez également joindre le directeur du séjour par e-mail ou téléphone en amont du séjour afin d’avoir un contact direct et sans intermédiaire.

QUE FAIRE PENDANT L’ABSENCE DE MON ENFANT ?

Mettez justement ce « temps libre » à profit ! Les quelques jours de séparation sont souvent l’occasion de souffler pour les parents et de se lancer dans des activités un peu oubliées en présence des enfants : un ciné, un resto, etc. En vous prévoyant des temps forts pendant le séjour de votre enfant, votre inquiétude aura tendance à disparaître naturellement. Vous profiterez autant que votre enfant de ces quelques jours différents du quotidien.

EST-CE NORMAL DE NE PAS AVOIR DE NOUVELLES DURANT LE SÉJOUR ?

Lorsqu’on est inquiet, on attend légitimement d’avoir des nouvelles qui contribueront à être rassurés pendant le séjour. Votre enfant est généralement très occupé par ses activités, par les échanges avec ses nouveaux copains, par la découverte de son nouveau cadre de vie. Souvent, les enfants « oublient » temporairement leur vie à la maison et ne ressentent pas le besoin de transmettre des nouvelles. Ce n’est pas gênant. Vous avez notamment un groupe facebook par séjour qui vous permettront de vous faire une idée de l’ambiance du séjour. Et votre enfant aura sûrement quelques souvenirs à partager avec vous à son retour !

D’OÙ VIENT LA CRAINTE DE LA SÉPARATION ?

La séparation entre vous et votre enfant peut engendrer des inquiétudes très diverses. Certains enfants ont peur notamment de la disparition de quelques rituels, qui sont importants pour eux parce qu’ils les aident à s’endormir : l’histoire avant le coucher ou le bisou avant d’éteindre. D’autres s’inquiètent pour des détails matériels, comme la gestion de leurs vêtements en votre absence. Dans les deux cas, rassurez votre enfant sur sa capacité à gérer les bouleversements induits par la colonie de vacances. Certes, les habitudes de vie ne seront pas les mêmes qu’à la maison mais il saura s’y adapter. D’ailleurs, il le fait déjà à l’école ou dans son club de sport où les règles peuvent être différentes de chez vous !

COMMENT PRÉPARER LA PREMIÈRE SÉPARATION ?

Si votre enfant a toujours dormi à la maison, faites-lui vivre l’expérience d’une nuit chez un copain de classe : avec quelqu’un qu’il connaît déjà, dans un environnement familier, la séparation sera sans doute plus facile. Cette première expérience pourra servir de tremplin vers le séjour en colo. Multipliez également les occasions de parler du séjour : pendant un repas, en famille, etc. Si votre enfant est inquiet, le récit de copains de classe ou de ses cousins, déjà partis en colo, peut l’aider à dédramatiser ses craintes. S’il est timide, rappelez-lui que les autres enfants ne se connaîtront pas non plus : en organisant des jeux de présentation le premier jour, les animateurs du séjour vont l’aider à aller vers les autres.

COMMENT AIDER MON ENFANT À SE PROJETER DANS LE SÉJOUR ?

Commencez par lui présenter les photos du centre ou des activités, qui sont un excellent moyen de se représenter la vie à la colo. Chez Wakanga, nous mettons à votre disposition beaucoup d’images sur notre site pour que votre enfant découvre son futur lieu de vie. Ainsi, il aura déjà des repères rassurants en arrivant le premier jour et reconnaîtra certaines installations. Aidez aussi votre enfant à faire certaines choses tout seul quelques semaines avant la colo : préparer ses vêtements du lendemain, faire son lit, étendre sa serviette après la douche… Il se sentira ainsi plus confiant sur ses capacités à se débrouiller sans vous. Enfin, associez votre enfant à la préparation de sa valise : cela permettra de discuter une nouvelle fois du séjour !

QUELLE ATTITUDE ADOPTER POUR RASSURER MON ENFANT ?

La peur de la séparation chez l’enfant est parfois alimentée… par les parents eux-mêmes ! Si vous sentez monter le stress à l’idée de vous séparer de votre enfant, il le ressent également ! Lisez notre article sur la première séparation (côté parent) où vous aurez quelques conseils. Veillez également à parler du séjour de façon positive et mettez de côté vos sentiments personnels : même si vous craignez de vivre difficilement la séparation, n’en parlez pas à votre enfant ! Il ne doit pas s’en sentir responsable, au risque qu’il vive mal sa colonie de vacances.

QUELLES AFFAIRES CONFIER À SON ENFANT ?

Avant de se poser la question du contenant, intéressons-nous au contenu ! En la matière, il convient de se limiter au strict nécessaire. Si votre enfant part l’été, ne prévoyez pas trop de vêtements chauds. En règle générale, n’oubliez pas que votre enfant risque de revenir plus chargé qu’il n’est parti : laissez donc respirer la valise au départ pour qu’elle n’explose pas au retour !

FAUT-IL MARQUER LE LINGE DE MON ENFANT ?

C’est vraiment préférable pour les enfants en-dessous de 12 ans ! Le linge de votre enfant ne sera pas lavé, le risque de perte d’un vêtement existe bel et bien. En règle générale, deux enfants se partagent une même armoire  : malgré l’attention de nos animateurs, des échanges d’affaires peuvent se produire. De même, quand il fait chaud l’été, il n’est pas rare qu’un enfant enlève son pull… et l’oublie dans une salle ! Mettre une étiquette thermocollante sur les principaux vêtements (tee-shirt, pull, pantalon, etc) permet de maximiser les chances d’identifier le propriétaire d’un vêtement perdu. Et c’est nettement plus rapide à apposer que les anciennes étiquettes qu’il fallait coudre (souvenirs, souvenirs…).

COMMENT S’ORGANISE LE RANGEMENT DES AFFAIRES DANS LES ARMOIRES ?

Peu après l’arrivée au centre de vacances, les valises sont ouvertes et déballées : place au rangement dans les armoires ! Les jeunes enfants sont guidés par leurs animateurs pour effectuer un rangement pratique : les vêtements qui serviront peu sont placés en haut, les sous-vêtements à portée de main, etc. Si deux enfants se partagent une même armoire, les animateurs veillent à organiser avec eux la répartition.

FOURNISSEZ-VOUS UNE LISTE D’AFFAIRES À EMPORTER POUR LE SÉJOUR ?

Effectivement il y a un trousseau téléchargeable sur notre site internet. Il se veut purement indicatif. Les quantités sont parfois à adapter : s’il arrive à votre enfant de faire pipi au lit, prévoyez un ou deux pyjamas de rechange ; si la météo annoncée pendant le séjour est très mauvaise, glissez par sécurité un pull supplémentaire.