LÉGUMES BIO : LE CLOS VA PRODUIRE SES PROPRES LÉGUMES

Retour au blog

Légumes Bio au Clos d’Alice

Apprendre à manger en limitant les risques, un minimum que nous pouvons transmettre à nos petits. C’est sur le sujet des légumes bio et de la production interne du Clos d’Alice que nous voulons partager avec vous.

Cultiver pour manger mieuxlégumes bio

Le Clos d’Alice est aujourd’hui un lieu autour duquel gravite de nombreuses personnes, nos adhérents et cavaliers avec qui nous passons la plus grande partie de l’année, les familles et les enfants qui viennent en vacances, les écoles qui nous demandent de plus en plus d’interventions, des personnes qui souhaitent venir fêter des événements particuliers.

Bref, tout un petit monde que nous aimerions sensibiliser à une des problématiques du moment sur laquelle nous pouvons impacter, car cela n’a pas toujours été ainsi…

Pourquoi cultiver ses propres légumes ?

Joindre l’utile à l’agréable avec un petit bout de potager

Un bien-être personnel : La pratique quotidienne du jardinage stimule à la fois le physique, le mental… Prendre soin des plantes et de son jardin, c’est donc s’occuper de soi ! Jardiner, c’est avant tout un plaisir. Toucher la terre, arroser, voire fleurir les plantes et pousser les fruits, c’est incomparable. Le fait d’agir sur son environnement proche pour l’embellir procure une grande satisfaction et stimule la créativité.

Faire des économies : Même avec un petit jardin, c’est plusieurs centaines d’euros de moins à dépenser en magasin.

Apprendre en cultivant : Comprendre comment poussent nos aliments, une chose essentiel pour les enfants… comme les adultes. Le jardin, c’est une véritable école. Alors si vous souhaitez apprendre, il faut pratiquer. Apprendre à recycler, économiser l’eau au jardin, cultiver des légumes, tout cela participe à la sensibilisation envers les enjeux et les problématiques écologiques. Lorsque nous cultivons nos propres fruits et légumes, nous savons au moins ce que nous mangeons ! Si vous avez des enfants, cela les aide à réaliser que la nourriture ne vient pas seulement des supermarchés, mais aussi du potager.

Être utile à notre environnement : Verdir nos villes et cultiver nos terrains, c’est améliorer notre cadre de vie tout en mettant à profit des espaces inutilisés. En jardinant en harmonie avec la nature et sans utiliser de pesticides, les conséquences positives seront grandes par rapport à la biodiversité. Votre coin de verdure sera un véritable havre de paix pour les insectes pollinisateurs et les papillons.

Article tiré du blog « AlsaGarden blog des jardiniers curieux »

Voici donc ce lien qui explique nos motivations, nous souhaitons cultiver pour manger mieux et apprendre à mieux manger :